Une récession étudiante toujours présente

Dans la conférence de presse qu’il a tenu hier, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche tente un  nouveau « tour de passe passe » pour nous faire oublier  la crise grave que traverse l’Université française depuis que la droite est au pouvoir.

Laurent Wauquiez a beau se vanter de l’attractivité de l’université, les chiffres nous prouvent l’inverse. Alors qu’une hausse de 36 000 bacheliers a été constatée en 2011, l’université n’accueillera que 3500 étudiants supplémentaires inscrits en première année d’études supérieures. Les IUT verront quant à eux leurs effectifs diminuer de 0,8% par rapport à 2010.

Ces chiffres attestent de la récession étudiante qui a lieu dans notre pays et du manque  de confiance en l’université en raison des moyens insuffisants qui lui sont accordés.

L’absence de perspective, les difficultés financières sont les principaux facteurs qui détournent les bacheliers des études supérieures.

Plutôt que d’annoncer un énième plan logement, le gouvernement devrait respecter ses engagements du plan Anciaux quant à la construction de 50 000 logements et 70 000 réhabilitations promis il y a cinq ans.

Le Parti socialiste s’engage à apporter une réponse forte à la récession étudiante en mettant en place une allocation d’autonomie pour permettre aux étudiants de vivre dignement et de s’investir au mieux dans leur travail universitaire. Il engagera un plan massif de 8000 constructions de logements neufs par an et de réhabilitations.

Publicités
Cet article, publié dans Formation, Scolarité, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s